Aire protégée constituée de forêts, de lacs et de terres agricoles traditionnelles, le parc naturel régional du Morvan est situé dans la région Bourgogne-Franche-Comté, au centre de la France. Avec une superficie totale de 285.000 hectares, il a été officiellement élevé au rang de parc naturel régional en 1970. Ce site idéal pour le camping s’étend sur quatre départements différents, mais la majorité du parc est située dans la Nièvre. Le parc naturel régional du Morvan possède un écosystème riche, composé de forêts, de pâturages et de rivières.

Histoire de la création du parc naturel régional du Morvan

Le parc naturel régional du Morvan a été officiellement créé en 1970. Avec 117 municipalités membres, cette aire protégée couvre les quatre départements de la Bourgogne, à savoir la Nièvre, la Saône-et-Loire, l’Yonne et la Côte d’Or. 

parc naturel du morva
Le Parc Naturel Régional du Morvan abrite un beau patrimoine naturel, culturel et paysager.

Le parc est bordé à l’ouest et au nord par les vallées de l’Auxois de Bazois. Au sud et à l’est, le parc naturel régional du Morvan côtoie les plaines du Charolais et d’Autun. Après avoir subi une reclassification en 2008, le parc couvre désormais une superficie de 290 900 ha, soit 9% de la superficie totale de la région Bourgogne. Plus de 51.000 personnes habitent le parc.

Le parc a été créé afin de pouvoir concilier préservation de l’environnement naturel et développement économique et touristique de la région. Ce parc est chargé de diverses missions, dont celle de préserver la biosphère protégée de la pollution et celle d’éduquer les citoyens de la région à un mode de vie respectueux de l’environnement.

Ses missions sont réalisées à travers la mise en place d’équipements structurants permettant l’accessibilité pour tous. Ces équipements permettent de pratiquer des activités en pleine nature et de découvrir l’environnement. Le parc a mis en place des pistes d’escalade, des niches d’observation du paysage, des terrains de camping, des sentiers de découverte, des quais nautiques, des pontons de pêche, des pistes de descente pour vélos et pour chaises tout-terrain, ainsi que des circuits de randonnée.

Le parc organise des événements qui rassemblent des personnes valides et handicapées. Il organise également un accueil touristique spécifique, dans le but, entre autres, de sensibiliser les visiteurs. Le parc contribue à l’intégration sociale à travers des actions de sensibilisation et l’expérimentation d’une nouvelle forme d’intégration au niveau du territoire rural.

Présentation du parc naturel régional du Morvan

D’une superficie de 281.400 hectares, le Parc Naturel Régional du Morvan est l’un des plus beaux parc de France. Ce massif granitique, sauvage et vallonné, a son toit à 901 m, dans le Haut Folin (département de la Saône-et-Loire).

Située au centre nord-est du pays des Gaules, la région Bourgogne est une terre de contrastes, chargée d’histoire, où des espèces très diverses de la faune sauvage de France coexistent en harmonie avec l’homme depuis des générations. Cette situation lui confère un écosystème stable et riche.

Lauréat du concours EDEN 2013, au sein de la rubrique «Tourisme et accessibilité», le Parc Naturel Régional du Morvan a su innover et inventer pour offrir à tous un accès égal aux pratiques sportives, aux monuments, aux lieux naturel, de la région.

Le Parc Naturel Régional du Morvan vous invite à découvrir son environnement protégé, ses spécialités artisanales préservées et à pratiquer des sports en pleine nature accessibles à tous. Considéré comme le poumon vert de Bourgogne-Franche-Comté, le parc se présente comme un grand stade naturel permettant de nombreuses activités en pleine nature.

Il dispose de sentiers de randonnée (GR 13, Country GR, petits circuits), des itinéraires pour VTT avec le label FFC-VTT (22 stations-points et 137 circuits) et 600 km de sentiers équestres (Circuit équestre du Morvan). Zone d’eau vive, le territoire est également propice au kayak et au rafting. La propriété des Grands Lacs du Morvan, partie centrale du Morvan, englobe les six grands lacs du Morvan. Elle est propice à toutes sortes d’activités nautiques.

Les paysages du Parc Naturel Régional du Morvan

Région montagneuse, le Morvan est en réalité une émanation du Massif Central. Le paysage du parc naturel régional du Morvan consiste principalement en des roches granitiques. Il abrite deux hauts sommets, à savoir le Haut-Folin (902 mètres) et le mont Pernelle (855 mètres). Avec ses 821 mètres, le mont Beuvry fait partie des hauts sommets. 

Lorsqu’on parcourt le parc du nord au sud, on rencontre quatre formations dont la colline du Morvan, le Bas-Morvan, le Haut-Morvan (Haut-Morvan Montagnard) et la zone légèrement vallonnée de Luzy. Le Haut-Morvan est recouvert de grandes quantités de forêts mixtes denses entrecoupées de vastes prairies.

Le réseau hydrographique du parc comprend notamment des réservoirs tels que les lacs des Settons et de Saint-Agnant. On y dénombre également des fleuves comme l’Arroux, l’Auxois, le Cousin et l’Yonne. Vu l’absence d’industries, il y a peu de pollution de l’air et il est possible d’observer la voie lactée pendant une nuit sans nuages.

Point culminant du Morvan
Le Haut-Folin, point culminant se trouvant dans le parc naturel régional du Morvan.

La faune et la flore du Parc Naturel Régional du Morvan

Le parc naturel régional du Morvan possède l’une des flores et des faunes les plus riches de la France. Au printemps, le visiteur peut voir de belles plantes comme :

  • l’épiaire laineuse (Stachys byzantina),
  • le blé de vache (Melampyrum arvense),
  • les primevères à fleurs,
  • les pousses des marais,
  • les parnasses,
  • l’oseille des bois (Oxalis acetosella L),
  • les orchidées,
  • l’ananas des bois (Glomeropitcairnia penduliflora),
  • les jonquilles sauvages
  • et les jacinthes sauvages.

Dans la même période, fleurissent également des plantes comme le fusain, le chèvrefeuille, la mûre noire (myrtille), la framboise et la fraise des bois. En automne, on peut apercevoir diverses espèces de champignons.

Le parc naturel régional du Morvan est un véritable abri pour les oiseaux. Les faucons, les cerfs-volants, les buses, les busards et les balbuzards y foisonnent. On y trouve également une diversité d’espèces de hiboux. Des oiseaux rares tels que l’ortolan, le moucherolle, le martin-pêcheur, le houblon, l’aiglefin, l’aigle croisé, la perdrix rouge et la louche peuvent être aperçus dans le parc.

Les ornithologues amateurs trouveront de quoi égayer leur curiosité. On trouve dans le parc non seulement des espèces sauvages comme des pinsons, des pics, des merlans communs, des hirondelles de toutes sortes, des fouines, des chrysanthèmes, des chicardes, des chardons dorés, des chardonnerets et des bruants, mais également des oiseaux de ville comme les pies, les moineaux, les grives et les geais.

On trouve dans le parc non seulement de gros gibiers tels que le sanglier, le renard, le cerf et le blaireau, mais également des espèces plus petites telles que les putois, les martres, les lièvres, les lapins et les belettes. Le parc regorge également d’un grand nombre de rats musqués, d’écureuils, de loirs et de différents types de souris. La nuit tombée, les chauves-souris sont très actives.

Parc naturel régional du Morvan : le poumon vert de la Bourgogne-Franche-Comté

Venez découvrir un territoire qui s’efforce de rendre son patrimoine naturel et culturel accessible aux personnes valides et handicapées.

Lauréat du concours EDEN 2013, au sein de la rubrique «Tourisme et accessibilité», le Parc Naturel Régional du Morvan a su innover et inventer pour offrir à tous un accès égal aux pratiques sportives, aux monuments et aux lieux naturel de la région.

Le parc du Morvan est une terre d’histoire et de traditions. Laissez-vous séduire par Vézelay, point de départ du Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle et déclaré patrimoine mondial de l’UNESCO. Vous serez également séduit par Bibracte, qui porte le label « Grand Site de France ». Ancienne capitale de la tribu Gala des Éduens, ce site abrite un centre de Recherche archéologique internationale et un musée.

Le parc naturel régional du Morvan propose également un réseau de musées et d’écomusées structurés autour du thème «Échanges et migrations». Ces établissements proposent tout au long de l’année une série de festivals, de spectacles et d’activités. Toute cette offre touristique est regroupée en trois «pôles de séjours»:

C’est un territoire à l’identité forte, formé d’espaces naturels variés : sommets escarpés, collines douces, forêts, zones humides, lacs et lagunes, rivières et ruisseaux. Surnommée « l’île morvandelle » ou « la montagne de Bourgogne, le parc a su préserver toute son authenticité en alliant respect des pratiques agricoles, protection de l’environnement naturel, valorisation du patrimoine historique et spirituel, hospitalité et bien vivre. Ce sont tous des critères qui lui ont valu d’être déclaré parc naturel régional en 1970.

activités du parc naturel et régional du Morvan
Parmi les activités du parc naturel et régional du Morvan, figure la randonnée pédestre en famille.

Pourquoi visiter le Parc Naturel Régional du Morvan ?

Il y a beaucoup à voir et à faire dans le Parc Naturel Régional du Morvan. Pour tout savoir sur le parc, il est préférable de commencer par l’office de tourisme situé dans l’Espace Saint Brisson. Ouvert toute l’année, vous y trouverez des informations très utiles pour une visite du parc. L’Espace Saint Brisson est une belle maison en granit rose, qui a été transformée en centre d’accueil du parc du Morvan. Il couvre 40 hectares et sa partie centrale est occupée par l’écomusée du Morvan.

Les valeurs naturelles distinctives de la région peuvent être découvertes en visitant l’Herbularium, l’Arboretum, le sentier du lagon et le jardin du Taureau, avec son exposition et sa vente de produits gastronomiques locaux tels que les vins et les pâtés. La visite comprend une aire de jeux pour enfants, avec des animaux domestiques. On y trouve des ânes, des chevaux, des poules et des vaches qui procurent de la joie à tous les enfants.